Mon parcours professionnel et mes formations

Diplômée de l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP), ces 11 dernières années, j’ai eu à diriger dans les secteurs de la précarité, de la santé, de la parentalité et de l’enfance. Titulaire d’un Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeurs d’Établissement ou de Service d’intervention sociale (CAFDES), j’ai eu l’opportunité, au gré de mon expérience, de diriger et d’être à l’initiative de la création d’établissements et services novateurs (Lits Haltes Soin Santé / Bureau d’Accès au Logement / résidence sociale / Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile / Maison d’Enfants à Caractère Social / Service de Placement Éducatif à Domicile). Mon expertise couvre de grands domaines comme l’élaboration et la conduite stratégique des projets d’établissement ou de service, le management et la gestion des ressources humaines, la gestion économique, financière et logistique et enfin l’expertise de l’intervention sanitaire et sociale.

Mon cœur de métier, l’accompagnement de la personne, la relation d’aide et l’éducation spécialisée, je l’exerce depuis 22 ans. C’est en 1996, au cours de mes études universitaires en science de l’éducation que j’ai commencé à exercer auprès d’adultes et d’enfants handicapés.  En plus d’un  DEUG de sociologie et d’une LICENCE de sciences de l’éducation, je suis titulaire du Diplôme D’État d’Éducateur Spécialisé (DEES). Dans les différents secteurs où j’ai exercé, j’ai toujours accompagné l’enfant, l’adulte, le parent et la famille.

La sophrologie est venue à moi dans un premier temps, au travers de ma  pratique, puisqu’elle était un des outils que nous utilisions pour accompagner les enfants et les adultes dont nous avions la charge. Dans un second temps, suite à un problème de santé,  j’ai moi-même pu mesurer toute l’efficacité de cette méthode psycho-corporelle. Cette rencontre privée avec la sophrologie a réveillée en moi une envie, un besoin d’exercer autrement. Je me suis donc formée auprès de l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). Cette formation m’a permis d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer en profession libérale ou en institution.

 

 

Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, je respecte les règles morales et éthiques de ma profession. Ces règles sont définies dans le code de déontologie des sophrologues édité par la chambre syndicale, telles que le respect de la confidentialité et de la législation en vigueur, ou encore, la confidentialité, la bienveillance et le non jugement.

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés